Groupement des Oléiculteurs

de Haute Provence et du Luberon

Informations

Mouche : dernière ligne (presque) droite

Depuis fin septembre les mouches se régalent (1) et le nombre d'olives piquées augmente (2) Si vous prévoyez de récolter avant la mi-novembre : inutile d'intervenir, il risque d'y avoir quelques dégâts à la récolte, mais si les olives sont triturées dans les 24 h votre huile sera de bonne qualité (48 h maxi) Si vous prévoyez de récolter à la maturité des olives, fin novembre ou décembre : il est plus prudent de protéger vos olives avec un dernier passage d'argile (pulvérisation 3 à 5 %, 8 bars de pression max, 600 l/ha mini) ****************************************** Séance bilan mouche 2022 Participation gratuite - Programme des vergers de démonstration de France Olive - Séance sur le thème "Gérer le stress hydrique pour réduire la pression des mouches Rendez-vous le mardi 18 octobre 2022 à 9 h aux Mées, Moulin Domaine Salvator (séance sur le terrain, prévoir les vêtements en conséquence, déplacement sur des parcelles sur les Mées, fin de séance vers 12 h) Inscription par SMS : 06 79 05 22 49 (seuls ceux qui sont inscrits reçoivent une infos en cas d'annulation ou de changement) ****************************************** Maturité des olives Si l'ouverture de récolte est officiellement programmée fin octobre, il ne faut pas pour autant vous précipiter. Pour le moment, les olives sont très vertes et très amères. En effet, les analyses montrent que le murissement des olives est, cette année, conforme aux moyennes (l'avance que les arbres avaient au printemps a été perdue). MEMO : • La récolte ultra-précoce de fin octobre n'est intéressante que pour les cas particuliers : certains vergers peu chargés, au sud de la zone, ou avec de forts taux de piqûres de mouches ou encore des variétés comme la bouteillan. • La récolte précoce de début novembre est indiquée pour ceux qui veulent du fruité vert avec encore du piquant et de l'amer et acceptent des rendements plus faibles, ou pour ceux qui veulent une huile en fruité noir (olives fermentées) • La récolte a maturité, après la mi-novembre est intéressante pour ceux qui veulent des huiles plus douces et de meilleurs rendement et acceptent de courir le risque de gel/neige. Alex Siciliano pour le groupement des Oléiculteurs de Haute Provence (1) on a relevé plus de 30 mouches/jour sur des pièges aux Mées et sur Valensole, sur les autres secteurs les piégeages ont augmenté mais tournent autour de 10 mouches /j (2) Sur les vergers ayant eut des pulvarisation d'argile les taux d"olives piquées sont généralement inférieurs à 2 %, mais sur les arbres sans protection les taux peuvent monter à 4-5 % et dans quelques cas, avec des olives de gros calibre ou fragile le taux de piqure atteint 10 %.

Informations

Mouche : fin septembre 2022, les premiers dégâts

Les captures de mouches augmentent fort depuis 10 jours et les piqûres sur les olives aussi. Les asticots qui se développent dans les fruits finiront leur développement fin octobre ou début novembre (même avec la baisse des températures annoncée). La qualité de la récolte peut donc encore être impactée par les piqûres de mouches dans les 15 jours qui viennent. Mais pas de panique ! - Sur « Aglandau » si vos olives sont protégées (1) : les taux de piqûres sont très faibles (- de 3 %), il y aura peut-être une génération de mouches avant la récolte mais les dégâts seront faibles, voire nuls si vous refaites un passage. - Sur « Aglandau » si vos olives NE sont PAS protégées : les piqûres augmentent, les asticots se développent, les trous de sortis vont apparaitre tout le long du mois d'octobre. Il est prudent de prévoir une récolte précoce de tout début novembre (2), pour ne pas mener d'olives véreuses au moulin. Si vous voulez récolter plus tard, mieux vaut faire une protection argile au plus vite ou croiser les doigts pour qu'il gèle tôt en octobre ou encore prendre le risque d'attendre les froids de décembre pour ne récolter que les olives saines qui seront restées. - Sur variétés attractives (3) : les piqûres sont fortes depuis 1 semaine, il faut protéger vos olives rapidement ou envisager une récolte précoce (peut-être même fin octobre pour les vergers avec des grosses olives sur des arbres peu chargé) Et la teigne : Les chute d'olives à cause de la teigne sont moins dramatiques que ces 2 dernières années grâce à la canicule qui a commencée tôt et aux traitements BT Alex Siciliano pour le Groupement des Oléiculteurs de Haute-Provence (1) olives protégées = avec couverture argile en place ou piégeage massif actif, renouvelé récemment. (2) Récolte précoce = récolte avant la date idéale, avec le risque de rendement-moulin faible et d'un fruité vert avec du piquant et de l'amer (3) bouteillan, picholine irriguée, salonenque, tanche...

Informations

A L'ATTENTION DE NOS ADHERENTS OLEICULTEURS

Un été dur pour les oliviers et dur pour les mouches. D'un côté, les conditions météo sont devenues très favorables aux mouches, d'un autre côté, les captures et les dégâts restent faibles ou inexistants, en plus dans les pièges on ne trouve presque plus que des mâles. Il semblerait que la canicule fut difficile, aussi pour les mouches. Pour les vergers qui ont été protégés dernièrement (1) avec des argiles ou des pièges : le risque est faible, tout va bien, on peut commencer à espérer une fin de saison avec optimisme, mais ce n'est pas encore gagné. Pour les vergers qui n'ont encore eut de protection : le risque est moyen (2) il est plus prudent d'appliquer une protection (3) dans les jours qui viennent. Si vous ne faites rien, vous courez le risque de voir des olives piquées en septembre et d'avoir une génération de mouches supplémentaire en octobre. Dans ce cas, il faudra être en mesure de faire une récolte précoce, dès les premiers jours de novembre (voire les derniers jours d'octobre) si vous ne voulez pas avoir une huile au goût d'asticot. Pensez à faire le pied de vos arbres et à biner si vous voulez que les pluies reçues ne soient toutes consommées par l'herbe d'automne. Message rédigé par Alex SICILIANO technicien du Groupement, (1) on entend par "protégé dernièrement" : un verger qui a reçu une argile depuis moins de 15 jours et dont les olives sont encore bien blanchies (2) sur « l’Aglandau » le risque est moyen mais sur les variété à gros fruits, type « Bouteillan », le risque est plus fort (3) La protection s'entend ici comme dans les préconisations d'Olivette Infos et France Olive : argile + cuivre et/ou piégeage au phosphate d'ammoniaque PS - Ces conseils génériques sont destinés aux Oléiculteurs ayant des vergers en Haute-Provence avec une dominante de variété « Aglandau ». Il vous appartient de les adapter à la situation particulière de votre verger. - Vous recevez ces informations parce que vous êtes adhérents au Groupement des oléiculteurs de Haute-Provence, si vous ne souhaitez plus les recevoir merci de nous mettre un message par retour de mail. L'équipe du Groupement des Oléiculteurs, vous remercie pour votre confiance.

Agenda

Le Forum des Associations

Dans le cadre du Forum des Associations qui se déroulera le Samedi 10 septembre 2022 de 09h00 à 17h00 à la salle des fêtes Osco Manosco, les Membres du Groupement des Oléiculteurs auront le plaisir de vous accueillir sur leur stand n°20 pour vous présenter l'Olivier et son environnement.